Archives pour la catégorie Environnement

No-TAV/Savoie: Rassemblement le 6 décembre à Chambéry

[Reçu par mail. Vous pouvez vous-aussi envoyer vos infos par mail à l’adresse suivante: [email protected]]

Préfecture de Savoie- Image d'illustration.

Préfecture de Savoie- Image d’illustration.

A l’occasion des Journées mondiales contre les projets nuisibles et imposés des 6-7 décembre le comité No-Tav de Chambéry se joint à l’appel du collectif « Tant qu’il y aura des bouilles, il n’y aura pas de barrage » de Sivens et appelle à un rassemblement à Chambéry le 6 Décembre 2014 à 14 H devant la préfecture.

A Chambéry comme partout dans le monde, les États et les Multinationales imposent des projets pharaoniques et inutiles en suivant la logique suicidaire d’un développement économique infini. Ces grands projets entraînent la destruction des milieux naturels et des modes de vie ruraux. Ils aggravent la crise écologique en produisant de faux besoins matériels et énergétiques. De plus les grands projets inutiles sont avant tout conçus pour servir les intérêts d’une minorité dominante et ignorent totalement les besoins et les demandes des populations.

Le 6-7 Décembre 2014 seront les journées mondiales contre les projets nuisibles et imposés, c’est l’occasion pour nous de réaffirmer notre opposition à ces projets et ensemble lutter pour nous réapproprier notre planète et notre avenir, pour penser et construire une autre société.

Venez nombreux et nombreuses pour montrer vous aussi votre opposition aux projets nuisibles et imposés.

Rassemblement le 6 décembre 
à 14 heures devant la préfecture 
à Chambéry.

Non au Lyon Turin et à son quartier d’affaire à la Cassine!

Agir ici comme ailleurs pour une société humaine sur une planète vivante et vivable à travers des alternatives sociales écologiques et solidaires. 

Besançon: CR du Resto-Trottoir de ce dimanche 30 nov.

Pancarte d'accueil.

Pancarte d’accueil.

Ce que je me disais hier, à propos du temps, dans le CR du rassemblement pro-IVG, à savoir si c’était grâce au bon karma du Resto Trottoir qu’on avait un si beau weekend, c’est confirmé: oui. Lire la suite

Besancon: CR de la manifestation contre les violences policières

image10

Image de la manifestation de samedi 22 novembre. Image: Syndicat-AMEB.

Après une prise de parole place du Huit septembre, le cortège s’est mis en marche dans le centre-ville, derrière une large banderole « Qui nous protège de la police? ».

De nombreux slogans sont scandés, en hommage à Rémi Fraisse « Rémi, on n’oublie pas, on n’pardonne pas! », contre les institutions qui organisent la répression des mouvements sociaux « A bas l’armée, les flics et les RG! », « La police mutile, la police assassine! », « Police assassine, justice complice! » mais aussi faisant le lien entre la répression et les luttes contres l’austérité, notamment dans les universités « De l’argent pour les facs et les lycées, pas pour les flics et l’armée! ».

Des arrêts sont marqués devant la préfecture et le siège local du Parti Socialiste, symboles du pouvoir répressif en place, puis la manifestation se termine devant le commissariat central de la ville.

Plusieurs actions symboliques sont alors menées pour dénoncer les violences policières et l’impunité dont elles bénéficient : sol et façades aspergés de faux sang, dépôt de bougies, incendie d’un mannequin en uniforme et lecture de l’appel de l’assemblée populaire du plateau des Millevaches à bloquer les commissariats, gendarmeries et casernes.

Au moment de la dispersion et profitant du départ des manifestant-e-s, des flics de la BAC ont interpellé un jeune qui aurait jeté un caillou sur le toit du commissariat…

Plusieurs dizaines de personnes sont alors restées postées en solidarité devant le bâtiment pour demander la libération du camarade.

[Hormis cette interpellation, une détermination et une colère intacte, et la volonté de se réapproprier la rue face aux forces de l’ordre, sabreuses de toute contestation sociale et protectrices des intérêts de la bourgeoisie.]

Source: Syndicat AMEB[*]

[*] Sauf le dernier paragraphe que j’ai remanié légèrement, car il laissait entendre une certaine dissociation de la part des manifestant.e.s vis à vis à vis du jeune manifestant interpellé (mineur); soyons clair : Nous autres, sommes solidaires et nous ne nous dissocions JAMAIS les un.e.s des autres ! Surtout dans le cadre d’une manifestation et/ou d’une action individuelle. Si l’on n’est pas d’accord avec ce principe fondamental de l’anarchisme qui est la solidarité dans TOUTES les épreuves avec ses camarades, on peut aller rejoindre le rang des flics car on vaut pas mieux qu’eux dans ce cas !                              Autre chose, la formule: «la manifestation s’est déroulée dans le calme», fait trop média mainstream. On s’en fout en fait qu’elle se soit déroulée dans le calme…

Merci à la vigilance du Chat Noir Émeutier, car je n’avais pas compris le dernier paragraphe de cette manière. Étant très fatigué hier soir, j’ai bricolé un petit truc pas très clair. Je pense avoir clarifier les choses.

MISE À JOUR (JEUDI 27 NOV. 2014) :

Voici un deuxième point de vue, reçu par mail ce matin :

Près de 100 personnes partent en manif à travers le centre-ville, où retentit des slogans comme “Tout le monde déteste la police”, “flics porcs assassins” accompagnées d’un RG à vélo qui nous suit sur les côtés.

Le cortège se dirige en direction de la préf’, puis du local PS. Rien à signaler, mis à part qu’on y trouve bien plus de flics mobilisés (casques et boucliers) qu’au centre-ville, où l’on était noyé dans la masse de passants / consommateurs d’un samedi après-midi.

En arrivant au commissariat central de la gare d’eau, une rangée de bleus casqués protège l’entrée “privée” du parking interne, sur lequel se trouve plusieurs véhicules personnels de flics et d’autres sérigraphiés “police”.

Mais le cortège poursuit sa route jusqu’à l’entrée “publique” de ce lieu d’oppression.

Très vite, du liquide de couleur rouge est jeté sur les murs et le sol du comico; les bleus s’énervent et rappliquent pour protéger l’entrée.

Un mannequin de flic est incendié et crâment pendant plusieurs minutes sous le regard des keufs.

La BAC profite de la situation de dispersion confuse pour interpeller un manifestant accusé d’avoir lancé une pierre sur les policiers (dont malheureusement aucun n’a été touché).

Etant mineur, il est ressorti en fin de journée avec une convocation devant un juge pour enfants. A suivre.

également envoyé et publié sur le chatnoiremeutier: http://lechatnoiremeutier.noblogs.org/post/2014/11/23/partout-manifs-sauvages-du-22-novembre-contre-la-police/

Devant le commissariat de la Gare D'Eau...

Devant le commissariat de la Gare D’Eau…

manif14manif11

Bordeaux: Appel à mobilisation le 22 novembre dans le cadre de la journée contre les répressions policières

Appel de Bordeaux

Appel de Bordeaux

Les luttes à Notre-Dame-des-Landes, au Testet et partout ailleurs, ont poussé l’état dans ses retranchements.

Une fois encore, il a commis l’irréparable. Il a tué.

Depuis, partout en France, des mouvements ne cessent de prendre de l’ampleur: lycées et facs bloqués, occupations de gendarmerie, blocage de flux, manifestations… Lire la suite

Toulouse: [ZAD 31] Rassemblement samedi 8 novembre

Pour l’abandon définitif du projet de barrage à Sivens !
Pour la réappropriation de nos vies et de nos territoires !
Pour le désarmement total des forces de police et de gendarmerie !
Pour l’amnistie complète des inculpé-es de Sivens !

Notre mouvement se renforce et ne se laisse plus diviser entre catégories
aussi limitantes et grossières que « bons » ou « mauvais » manifestants,
« non-violents » ou « djihadistes verts ».

Notre résistance fait écho en France et ailleurs, partout où nos vies n’ont
plus de place dans les logiques mortifères du système marchand.

L’État s’est enfermé dans cette impasse et n’a su proposer pour dialogue
que mépris et répression.

Ne nous laissons plus intimider par leurs tirs et n’hésitons plus à venir
protégé-es en manif (lunettes, masques, casques, boucliers…)

Nous sommes déterminés à en finir avec toutes les violences de l’État !

Appel à Rassemblement national à Toulouse

place Jean Jaurès

Samedi 8 Novembre 2014 – 14h

 

Le T.E.S.T.E.T.
(Tous Ensemble pour Sauver le Testet et Tout le reste)

Source: http://iaata.info/ZAD-31-Rassemblement-samedi-8.html

Retour sur la manif de Nantes en vidéo

J’ai visionné ces images, tournées pendant la manifestation de Nantes et je n’ai pas constaté de violence de la part des manifestant.e.s. Il y a bien quelques jets de bouteilles qui, ont le voit très bien sur la vidéo, sont sans conséquences pour les flics.

En revanche j’ai observé une véritable violence de la part de la milice du capital, une agressivité face à des gens qui sont juste en colère et y a de quoi non !

Bref, je vous laisse voir par vous mêmes…

Je suis pleinement solidaire de nos camarades de Bretagne; De Besançon à Rennes, Nantes, construisons la solidarité !

Manifestation en hommage à Rémi Fraisse – Paris en DIRECT

Ces informations, provenant de Twitter sont actualisées en permanence…

Celles et ceux qui n’ont pas Twitter, pourront au moins suivre ce qui se passe.

Certains journaux bourgeois parlent de manifestation qui a dégénérée (le Parisien…). Je vous laisser juger de la violence sanguinaire dont sont victimes les flics :

…FIN DE LA MANIFESTATION

 

Paris-4

Lire la suite

Besançon: Rassemblement mercredi 29 octobre à partir de 17h suite au décès d’un manifestant dans le Testet

Pour protester contre la mort de Rémi Fraisse dans la ZAD (Zone À Défendre) du Testet (barrage de Sivens, Tarn)…

Rassemblement mercredi 29 octobre

à partir de 17h

place Pasteur à Besançon

Chine: Les autorités reculent après une émeute contre la construction du plus grand incinérateur d’Asie

District de Yuhang, Hangzhou (Chine)

AFP, 11.05.2014 16:52

Les autorités chinoises ont promis dimanche d’interrompre un projet de vaste incinérateur à ordures dans l’est du pays, au lendemain d’une manifestation violente.

emeute-Chine-mai-2014-contre-projet-construction-incinérateur-géant-1

« Les habitants locaux seront invités à donner leur opinion avant que le projet débute officiellement », a assuré le gouvernement de Yuhang, un district de la grande ville orientale de Hangzhou. « Le chantier de l’incinérateur sera interrompu (…) si nous n’obtenons pas le soutien de la population », ont ajouté les autorités, ce recul pouvant être interprété comme une victoire temporaire pour les riverains.

Ce projet d’usine d’incinération à Hangzhou suscite en effet une vive résistance chez les habitants, qui affirment qu’elle serait nocive pour leur santé. Leur dernière manifestation samedi a provoqué le déploiement de centaines de policiers. Des heurts ont éclaté qui ont fait des dizaines de blessés, ont rapporté les médias officiels. Selon l’agence de presse Chine nouvelle, plus de 30 voitures ont été renversées, les protestataires ont incendié deux véhicules de la police et en ont détruit quatre autres.

emeute-Chine-mai-2014-contre-projet-construction-incinérateur-géant-2emeute-Chine-mai-2014-contre-projet-construction-incinérateur-géant-3 Lire la suite

Le libertaire bisontin devient accessible aux malvoyant-e-s

accessibilité-articles-libertaire-bisontin

Actuellement, je ne connais aucun blog d’information (y compris anarchiste) qui ouvre son contenu aux personnes malvoyantes, aux personnes ne sachant pas lire et/ou comprenant difficilement le français en le lisant.

Depuis quelques temps, je réfléchis à comment y remédier sur le libertaire bisontin. J’ai fini par me décider à proposer une version audio de mes articles.

Ce changement concerne les articles publiés dès à présent. Dans un premier temps, tous n’auront pas forcément une version audio, car il faut encore que je discute de tout ça avec l’équipe de la plateforme antifa-net, la place n’étant pas illimitée.

Au début d’un article concerné, vous trouverez un lecteur audio avec le contenu de l’article. Cliquez sur «Play» et le tour est joué.

En conclusion, les intérêts d’une version audio:

  • accès aux personnes malvoyant-e-s
  • accès aux personnes ne sachant pas lire / ayant des difficultés
  • accès aux personnes apprenant le français
  • accès aux personnes occupées à autre chose (ménage, conduite…)
  • autres…